Connectez-vous

Course d'orientation

Nous pouvons proposer aux groupes des courses d'orientation, des chasses aux trésors ou rallye-photos...

Renseignements auprès de la structure.

 

Au départ d'une course traditionnelle, l'orienteur reçoit une carte et la définition des postes ; le terrain qu’elle représente ne lui est pas connu. Il doit alors effectuer un circuit, dans un ordre imposé et composé de plusieurs postes de contrôle appelés balises. Pour les trouver le plus rapidement possible, l'orienteur doit suivre une démarche réfléchie, en trois phases : une phase de lecture de carte (orientation de la carte, relation carte/terrain) ; une phase de choix d'itinéraire ; une phase de réalisation de l'itinéraire. En compétition, les postes de contrôle doivent être atteints le plus rapidement possible. Pour y parvenir, l'orienteur doit décider d'un itinéraire en s'aidant de sa carte pour rejoindre au plus vite le prochain poste. La difficulté réside dans le choix de cet itinéraire, un itinéraire trop physique ou trop long peut faire perdre du temps. Il doit aussi gérer sa vitesse (une vitesse de course trop élevée empêche la lecture de carte et diminue la capacité de réflexion, une vitesse de course trop lente fait perdre du temps). On dit que la course d'orientation est le sport "de la tête et des jambes". (source : wikipédia)